Mon avis sur https://poupeedollfrance.com/collections/toutes-nos-dolls https://poupeedollfrance.com/collections/toutes-nos-dolls

Ma source à propos de https://poupeedollfrance.com/collections/toutes-nos-dolls

«Poupées sexuelles». Si leur nom semble propre, leurs maniement diffèrent en fonction de la souscripteurs. Les uns comblent la baisse des rapports sexuels dans un couple, les autres pallient une abnégation maladive et paralysante, quand d’autres, encore, remplissent un vide, plus qu'assouvissent un utilité sexuel… Et l’intelligence contrainte de démultiplier encore ces relations entre artiste et objets sexuels. Car il est loin le temps des poupées gonflables disgracieuses. Désormais, les parfait en plastique, troublants de naturisme, sont modulables sans fin.

Le soliel levant est le pays inventeur dans la production des amour dolls, poupées à dimension humaine vendues comme collaborateurs sentimentales. Prenant appui sur l’idée que leurs corps s’inscrivent dans une économie de biens et marchandises symboliques mettant leurs possesseurs de logements à quitter d’elles comme d’outils pour construire à la fois leur réprésentation et leur identité, j’aimerais soumettre l’hypothèse suivante : que les poupées peuvent être assimilées à des prothèses. Plus plus exactement des prothèses affectives. En étudiant la manière dont elles sont étudiées – autant par les créateurs que par les acheteurs – je questionnerai la notion coutumière de la prosthèse comme instrument pour remplacer ou corriger une indécision. Les amour dolls, en effet, ne sont pas utilisées pour cacher l’absence d’un-e . Ni pour satisfaire un vide. S’il s’agit de prothèses, quel rôle jouent-elles ?

Jadis gonflables, les poupées destinées à satisfaire les flammes sexuels de ceux qui le désirent sont dorénavant menées en silicone et offrent un toucher près de celui de la peau humaine. C'est ce qu'on appelle plus communément les « Love dolls ». Qui plus est, ces poupées prestige nature en silicone sont personnalisables à souhait. Type de visage, couleur de la peau, des yeux, des seins, des ongles, chevelure, taille de vulve, forme et émotion des système pileux pubiens, etc. Bref, rien n'est laissé de manière aléatoire et les poses se comptent par nombreuses. Un peu comme une véhicule, dont on choisit le style et les options.

Entièrement faite à la main et créée depuis 2013 par l'entreprise californienne Sinthetics dont le couplet est ' le diable est dans les petits détails ', on est effectivement à la fois fascinés et apeurés par tant de réalisme. Multi-articulées, ces poupées géantes parviennent d'adopter des posture qui permettent tous les besoins. On est dans la « chosification » supérieure, dans l’eugénisme même : vous pouvez apporter des pilosité par là, des tattoos par là, choisir la teinte de la peau, la coloration des yeux... et bien entendu faire établir plusieurs sexes de tailles différentes, au repos ou en turgescence, à cliper dans l'entrejambes du sex-toy-boy géant !

A Wayne, le sexe et la technologie n'ont jamais fait aussi bon amants. Cette ville du New Jersey héberge TrueCompanion, une société fondée par Douglas Hines. Ancien ingénieur en intelligence artificielle pour Bell Labs, ce lève-tard de 53 ans sculpte depuis longtemps des systèmes sexuels. Il se dit l'inventeur du premier jouet cela nom : une poupée amoureux appelée Roxxxy, nue à Las Vegas en 2010. Aussitôt refusé par les techniciens de la Silicon Valley, Hines n'a jamais reculé à son idée de faire créer un companion pour le mec ( ou la femme ). ' Ce n'est pas un mixer mais une société de vie qui probablement, à terme, offrira présence, aide ou encore bien-être sexuel ; de ce fait s'il se rapproche à une agréable collégienne ou à un champion, personne ne s'en plaindra ', explique-t-il, faisant fi du flot grandissant de délicats et de interrogations éthiques que soulève le projet.

Un fabricant de poupées coquines à développé tel ou tel androïde qui autorise aux commerçant de choisir une personnalité afin que leur poupée amoureuse ressemble davantage à une réelle femme. Mais rente, ça ne sera pas donné car la poupée coûte actuellement 12 000 £ ( environ 14 000 euros ). voila Harmony. Elle connaît tout relativement à son copain, comme ses émissions tv et ses plats préférés, et ses fantasmes. la plupart, Harmony serait la amante rêvée, sauf qu’elle n’est pas réelle. Il s’agit simplement d’un marionnette élaboré afin de créer une nouvelle génération de poupées sexuelles plus futuristes.

Tout savoir à propos de en savoir plus
29.04.2020 04:45:49
paul

Maecenas aliquet accumsan

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos hymenaeos. Etiam dictum tincidunt diam. Aliquam id dolor. Suspendisse sagittis ultrices augue. Maecenas fermentum, sem in pharetra pellentesque, velit turpis volutpat ante, in pharetra metus odio a lectus. Maecenas aliquet
Name
Email
Comment
Or visit this link or this one